Photo de profil du Père Jaouen qui se bat la réinsertion des personnes sortant de prison
Père Michel Jaouen

Faire confiance, pour donner confiance en soi

Le père jésuite Michel Jaouen a 93 ans. Depuis 40 ans, il propose à d'anciens délinquants une drôle de manière de se réinsérer.
09
déc
2013
Version imprimable

En traversant l'Atlantique pour se rendre dans les Antilles, des personnes sortant de prison doivent faire face à l'autorité de la mer. Elles traversent des tempêtes tout en oubliant celles de leurs vies. Le Bel Espoir quittera de nouveau Brest ce vendredi 20 décembre pour 3 mois, avec à son bord des personnes de tous les horizons.

Ecoutons l'instigateur de cette nouvelle expédition :

"S'occuper des sortants de prison, c'est indispensable. A mon avis, il aurait déjà fallu ne pas les y mettre, mais ensuite il s'agit de rattraper le mal qui a été fait.

Chaque situation est unique. Mais quels que soient les problèmes rencontrés : pas d'emploi, pas de logement, dépendance à la drogue... ils sont d'abord affectifs. Et c'est pour cela que chaque situation est unique.

Il faut surtout leur redonner confiance en eux. C'est la première chose à faire, et pour ça il faut leur faire confiance, ne pas essayer de les "embrigader". Sur le "Bel Espoir", on leur donne la barre ; ils nous disent qu'ils ne savent pas faire mais nous répondons : "tu vas apprendre, il n'y a pas de problème..."

Une expérience à découvrir dans : Démerdez-vous pour être heureux. Le Bel Espoir du Père Jaouen. Chantal Loiselet et Patrick Deschamps, éditions Glénat, 2011, 288 pages

 

Père Michel Jaouen