Un adhérent du centre social et culturel d'Etouvie sert la soupe aux sans-abris accueillis à la Passerelle
Merci

Un repas solidaire

Ce mardi, à l'occasion de la Semaine de la Solidarité, c'est le Centre Social et Culturel d'Etouvie qui a assuré le déjeuner des hommes et des femmes en accueil de jour.
15
déc
2015
Version imprimable

Tous les jours de l'année, la Passerelle propose un repas chaud à une soixantaine d'hommes et de femmes sans abri ou en situation de grande précarité. Repas qui sont assurés par les salariés en insertion des Ateliers de l'Îlot.

Mais ce mardi 15 décembre, ce sont les adhérents du Centre Social et Culturel d'Etouvie qui ont pris le relais.

En effet, le centre organise tous les ans une "semaine de solidarité", juste avant les vacances de Noël. A cette occasion, les habitants du quartier d'Etouvie sont invités à monter des actions bénévoles et partager un moment avec les personnes accompagnées par diverses associations de solidarité... dont l'Îlot.

Cette année, comme les années précédentes, des familles se sont donc mobilisées pour cuisiner quelques bonnes choses et les confier aux jeunes adultes suivis par le centre social et culturel. Et c'est une grosse marmite de viande et de légumes, accompagnée de petits pains "faits maison", qui a rassasié ce jour-là l'ensemble des personnes présentes, personnel compris...

Avec quelques gestes simples, une attention pour chacun et beaucoup de bonne humeur, ce repas a soufflé - avec un peu d'avance - un peu de l'esprit de Noël sur la Passerelle. Merci aux sept jeunes qui ont fait le déplacement et partagé ce bon moment avec nous.

L'équipe du Centre Social et Culturel et celle de l'Îlot n'entendent pas en rester là, et se penchent ensemble sur d'autres collaborations, notamment dans le domaine culturel. Une affaire à suivre en 2016 !

 

Merci
aux membres du Centre Social et Culturel d'Etouvie