header
Témoignages

Parole de donateur

"Dans la formation de tout citoyen, il devrait y avoir à rendre visite à un prisonnier"
Version imprimable

Il doit y avoir 40 ans que je cotise pour l’Îlot.

Dans les années 70, j’étais jeune assistant d’histoire à l’université de Nanterre et nous avions des étudiants emprisonnés qui suivaient des cours par correspondance, et je suis allé faire passer des oraux d’examens à Fleury-Mérogis. Ce fut pour moi un choc, une révélation : ma découverte de la prison, des portes qui s’ouvrent devant vous et se referment derrière avant que la suivante ne s’ouvre, etc. Toutes choses que vous connaissez bien. Découverte de la condition des personnes emprisonnées aussi, auxquelles on avait donné deux sujets au choix, comme aux autres étudiants, et qui avaient traité les deux pour occuper un peu plus de temps. J’étais rentré chez moi en disant à mon épouse que, dans la formation de tout citoyen, il devrait y avoir à rendre visite à un prisonnier.

Une sollicitation de l’Îlot est arrivée à ce moment là et je suis heureux du modeste engagement qui dure toujours. En tant que citoyen et en tant que chrétien, je crois que la présence auprès de prisonniers et l’accompagnement des sortants de prison sont des actions importantes que nous avons à mener.

Les Maisons d’accueil l’Îlot, les personnes en prison et sortant de prison, celles et ceux qui s’en occupent concrètement, ont leur place dans notre cœur.

 

Le courrier de ce donateur nous est parvenu en 2015.

Vous aussi, vous pouvez vous engager aux côtés de l'Îlot, pour la réinsertion des sortants de prison.