header
Nos données clés

1 184 personnes accueillies et/ou accompagnées en 2015

  • 936 hommes seuls
  • 158 femmes seules
  • 18 couples
  • 16 familles (15 femmes, 7 hommes, 32 enfants)
  • Moyenne d'âge : 39 ans
  • Durée moyenne d'accompagnement : 11 mois

 

Dispositifs d'accueil :

  • 392 personnes en hébergement d'insertion
  • 351 personnes en hébergement d'urgence
  • 202 personnes en accueil de jour
  • 143 personnes en contrat d'insertion
  • 49 personnes encadrées en TIG
  • 47 personnes domicilées

Grâce à :

  • 10 200 donateurs, 19 financeurs publics et 19 mécènes
  • 109 salariés
  • 228 adhérents
  • 17 administrateurs

 

Pour en savoir plus, consultez l'essentiel 2015 , les rapport d'activité 2015 et rapport financier 2015

Couverture du rapport d'activité 2015 des Maisons d'accueil l'ÎlotCouverture du rapport financier 2015 des Maisons d'accueil l'Îlot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le modèle socio-économique de l'Îlot :

L’Îlot bénéficie de trois sources de revenus principales :

  • l’Etat et les collectivités territoriales (60 % du budget),
  • La générosité des particuliers, des fondations et des entreprises (25 % environ),
  • Le produit des ateliers d’insertion et la participation financière des résidents.

 

Par ailleurs, l’Îlot bénéficie de dons en nature : il s’agit de denrées alimentaires retirées de la vente, et offertes par un hypermarché d’Amiens. Ces denrées fournissent l’essentiel de la matière première du restaurant d'insertion des Ateliers de l'Îlot, à Amiens.

Les principales réalisations 2015 :

  • La poursuite d'importants travaux de réhabilitation de Thuillier, à Amiens,
  • le partenariat avec des artistes pour faire découvrir la cause de l'Îlot au grand public,
  • le lancement d'un nouveau parcours d'insertion qualifiant, sur le modèle de l'Atelier Qualification-Insertion, au sein des Ateliers de l'Îlot à Amiens, 
  • la création de la fondation Îlot Avenir, sous égide de la Fondation Caritas France, pour soutenir les projets de l'Îlot dans tous les domaines,

A compter de 2016, l'association prévoit aussi de développer un parcours de formation s'inspirant de l'Atelier Qualification-Insertion hors de l'Île-de-France, notamment dans le Var, de lancer un nouveau programme d'accompagnement et de prévention de la récidive en Seine-Saint-Denis, et de préparer le regroupement sur un seul site des deux maisons d'accueil de l'Îlot Val-de-Marne.