header
Thuillier

Thuillier, une maison où retisser les liens familiaux

Le centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) de la rue Louis Thuillier à Amiens héberge des femmes seules, des familles et depuis 2017 des places pour des hommes seuls ont été ouvertes. Les résident(e)s sont principalement des parents isolés et/ou couples qui accueillent leur(s) enfant(s) à résidence ou en droit de visite.

Un peu d'histoire

C'est en 1979 qu'a ouvert le « foyer de nuit pour sans-abris » de la rue Louis Thuillier, à Amiens. Pour les fondateurs de l’association, c’est une décision d’opportunité, liée à la possibilité d’acquérir de grands locaux, à un prix abordable, dans une ville dont une partie importante de la population souffre durement d'exclusion économique et sociale. Cet accueil de nuit de sera bientôt étendu à un accueil de jour.

En 1984, l'établissement se transforme en maison d'accueil pour familles en difficulté, tandis que le foyer pour sans-abris déménage dans une nouvelle maison, celle de la rue des Augustins. Dix ans plus tard, il s’ouvre à l’hébergement de femmes seules en grande difficulté.

En 2007, le Comité régional de l'organisation sociale et médico-sociale (CROSMS) de Picardie approuve la profonde restructuration des trois maisons d’accueil picardes, dans le droit fil du nouveau projet associatif de l’Îlot. Le CHRS accorde désormais une attention particulière aux personnes ayant connu la prison.

Un lieu d'accueil et de reconstruction

Les circonstances qui amènent des familles dans notre CHRS de la rue Thuillier sont diverses : rupture de solidarité ou ruptures familiales ayant entraîné la perte du logement, violences conjugales, impayés locatifs suivis d’une expulsion, difficultés à la sortie de prison ou pour obtenir un aménagement de peine... 

L’accompagnement socio-éducatif vise à surmonter les circonstances difficiles qui les ont conduites à l’Îlot, puis à entreprendre le retour à l’autonomie : éducation des enfants, emploi, logement.

L’animation de la vie collective (ateliers cuisine, sorties) tient une place importante car elle est facteur de sérénité et d’équilibre.

 

2017, un établissement totalement rénové

Soucieux de la sécurité et des conditions d’accueil des personnes qui sont accompagnées à l’Îlot, l’Îlot a demandé en 2014 un audit du bâtiment qui a conclu à l’absolue nécessité de travaux.  Après 2 ans de travaux, l'Îlot peut désormais accueillir dans de bonnes conditions jusqu’à 69 personnes, qui entament un parcours de réinsertion après avoir connu la prison ou une grande précarité.

Plusieurs chantiers ont été lancés dès 2015 pour mettre le bâtiment en conformité avec les nouvelles normes de sécurité en vigueur : installation d’un système de sécurité incendie centralisé (SSI), aménagements électriques, encloisonnement des escaliers centraux, installation de portes coupe-feu, création d’une ouverture supplémentaire sur la rue... Afin de minimiser les investissements relatifs aux travaux (coût et durée du chantier), l’Îlot a lancé en parallèle des travaux d’aménagements, en vue d’améliorer la performance énergétique du bâtiment : remplacement de la chaudière, isolation des fenêtres et des combles, rabaissement des plafonds.

Avant travaux, l’établissement disposait de 57 places d’hébergement :

  • 43 places d’hébergement d’insertion (CHRS) pour des familles ;
  • 10 places d’hébergement de stabilisation pour femmes seules ;
  • 4 places d’hébergement d’urgence pérenne pour des femmes seules.

Désormais, l’établissement dispose de 12 places d’hébergement supplémentaires, dans 8 appartements au sein de l’établissement (dispositif ALT).

Ces travaux ont été financés par les pouvoirs publics, à hauteur de 70% : Ville d’Amiens, Amiens Métropole, Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), avec le soutien de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Somme, qui a maintenu la Dotation Globale de Fonctionnement de l’établissement pendant la durée des travaux.

Ils ont également été financés par les donateurs de l’Îlot et par différentes fondations d’entreprises ou familiales : Fonds Transmission et Fraternité, Fondation Indosuez, Fondation Caritas France, Fondation Masalina, Fondation de la Fédération Française du Bâtiment et d’autres fondations ou fonds de dotation familiaux.

Logo de la Fondation IndosuezLogo du Fonds Transmission et FraternitéLogo de la Fondation de la Fédération Française du BâtimentLogo de la Fondation Caritas France

Un grand merci à tous ces partenaires sans qui cette réalisation n'aurait pas pu être possible ! 

 

Pour en savoir plus

En 2016, l’établissement a accueilli 17 femmes seules et 19 familles.
Pour en savoir plus sur la manière dont nous avons pu les aider, consultez le rapport d'activité 2016.

Contact

Maison d'accueil Thuillier - 71 rue Louis Thuillier - 80000 Amiens
03 22 95 64 88
thuillier@ilot.asso.fr