header
Témoignages

Khaled

Responsable d'un nouveau programme d'insertion à l'Îlot

"Nous savons à quel point l’absence de projet de vie peut générer des comportements déviants, punis par la société."
Version imprimable

L’Îlot vient de mettre en place un nouveau programme d’accompagnement vers l’emploi et/ou la formation à destination de jeunes sous main de justice.

Il s’agit d’un dispositif d’accompagnement renforcé en lien avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Seine-Saint-Denis et les Juges de l’Application des Peines. Une collaboration tripartite novatrice qui vise une meilleure coordination dans l’identification et l’orientation des candidatures.

Khaled Mbarek est responsable du programme à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis.

 

Quelle est la spécificité de ce nouveau programme ?

Il est essentiellement destiné à des jeunes de moins de 25 ans, sous main de justice, ayant fait l’objet de petites condamnations. Ces derniers se voient proposer un aménagement de peine assorti d’un accompagnement renforcé dans la construction du projet professionnel dispensé par l'Îlot. Pendant 2 mois, la personne bénéficiera d’un diagnostic social et professionnel débouchant sur la construction d’un projet professionnel réaliste et réalisable.

Ce programme se distingue de nos autres ateliers en ce sens qu’il donne aux Juges de l’Application des Peine un rôle de prescripteur dans la procédure d’orientation. Nous travaillons bien sûr toujours en lien étroit avec les Service Pénitentiaires d'Insertion et de Probation, qui assurent aussi les orientations et les suivis judiciaires.

 

Comment se déroulent ces 2 mois d’accompagnement renforcé ?

L’accompagnement se décline en deux temps.

Il y a une première phase de mobilisation sociale, qui permet aux jeunes  d’accéder à leurs droits sociaux et le cas échéant de reprendre contact avec les structures d’accueil de droit commun : mission locale, Pôle Emploi. Nous les aidons à mettre en place certaines démarches administratives liées à la couverture sociale, au logement, aux pièces d’identité, au permis de conduire, à la santé….

Puis nous entamons la phase de construction de projet. Nous accompagnons ces jeunes dans la construction de leur  projet d’insertion professionnelle sous la forme d’un bilan de compétences adapté à leur profil (tests de personnalité, tests d’orientation professionnelle, bilan personnel et professionnel, étude de fiches métiers, enquêtes professionnelles). Chaque jeune peut alors construire son projet et mettre en place le plan d’action adapté à sa réalisation. Bien sûr, les techniques de recherche d’emploi sont abordées (création du CV et de la lettre de motivation, immersions en entreprises, préparation à l’entretien...) Ce dispositif alterne des phases d’ateliers collectifs et des phases d’entretiens individuels.

 

Quelle est la plus-value de l’Îlot ?

Dans le parcours des personnes qui nous sont confiées, nous avons le rôle de relais capable de relancer leur projet professionnel et, par là, leur projet de vie.

L'Îlot a une longue expérience dans l’accompagnement des personnes sous main de justice et nous savons à quel point l’absence de projet de vie peut générer des comportements déviants punis par la société. Ces jeunes cumulent de nombreuses difficultés : échec scolaire, absence de qualification, peu ou pas d’expérience professionnelle, difficultés personnelles ou familiales …en plus de leurs problèmes avec la justice. Il nous faut être présents à leurs cotés pour réussir à les (re)mobiliser. 

Témoignage recueilli le 12 décembre 2016