Comment retrouver le goût des autres

Pour retrouver leur place de citoyens, de voisins, de collègues, de parents parfois... et se réinsérer, les personnes que nous accompagnons ont besoin de pouvoir compter pour les autres et sur les autres.
26
sep
2017
Version imprimable

C’est pourquoi l'accompagnement proposé par l'Îlot ne se borne pas à la recherche d'un logement ou d'un emploi. L'association met tout en oeuvre pour permettre aux personnes accueillies de se sentir bien avec elles-mêmes et avec les autres.

Renouer avec ses proches

Alors que beaucoup de personnes sans abri doivent se résoudre, pour obtenir un hébergement, à être séparées de leur conjoint ou de leurs enfants, l’Îlot a décidé très tôt d’ouvrir certains de ses établissements à des couples (dans le Val-de-Marne) ou des familles (à Amiens). Accueillies parfois après une longue séparation, les personnes hébergées peuvent ainsi se retrouver dans un environnement stable et bienveillant.

De leur côté, les personnes hébergées seules ont souvent perdu le contact avec leurs parents, leurs frères et soeurs, ou leurs enfants. Un séjour à l’Îlot peut être l’occasion d’un rapprochement, lorsque la personne accueillie en exprime le souhait et lorsque le rapprochement est possible.

Reprendre confiance

Il faut souvent un peu de temps aux personnes sortant de prison pour renouer des relations plus confiantes et plus paisibles avec les autres, et avec les institutions. C'est pourquoi l'Îlot attache une grande importance à notion de contrat, de séjour ou de travail, qui scelle des engagements réciproques entre la personne accueillie et l'association.

Intégrer un collectif

En intégrant l'Îlot, on intègre une "micro-société", où l'on apprend avant tout à se respecter mutuellement, et parfois à s'épauler. Les activités sportives ou les sorties culturelles permettent aussi à bien des personnes de sortir de leur isolement pour aller davantage au-devant des autres.

Ouvrir des portes

Attentives au sentiment d'isolement, voire de solitude, qu'éprouvent les personnes accueillies, les équipes de l’Îlot abordent rarement la question de front mais encouragent les personnes accueillies à participer à des activités extérieures, parfois en les accompagnant pour les premières séances...

 

Retrouver le goût des autres... un axe fort de l'accompagnement proposé, à découvrir dans les Nouvelles de l'Îlot du mois de septembre 2017 :

Dans les Nouvelles de l'Îlot de septembre 2017, un dossier sur la solitude