Photo prise par Marion Lachaise à l'abbaye-prison de Clairvaux

De Clairvaux à Réau

Après avoir donné la parole à des hommes détenus à Clairvaux, l'artiste plasticienne Marion Lachaise mène un nouveau projet avec des femmes incarcérées dans la prison de Réau.
01
mar
2017
Version imprimable

L'œil de Clairvaux : à travers les murs de la prison

En 2015, l’artiste plasticienne Marion  s’est alliée à la cause de l’Îlot au travers d’un très beau projet : un livre multimédia présentant l’une de ses œuvres photographiques et vidéo réalisée à Clairvaux, ancien cloître devenu prison.

L'oeil de Clairvaux présente, en plus d'un ensemble de photographies inédites, des vidéos tournées par l'artiste avec des détenus et une surprise musicale qui permettent de s'immerger dans l'abbaye-prison de Clairvaux : un lieu unique, à la fois spirituel, patrimonial et carcéral, dont la fondation remonte à plus de 900 ans.

Préfacé par Christiane Taubira, cet ouvrage multimedia s’enrichit de contributions aussi diverses que celles de Philippe Artières, historien ; Sonya Faure, journaliste à Libération ; Jean-François Leroux-Dhuys, Président de l’association Renaissance de l’Abbaye de Clairvaux ; Olivier Marboeuf, auteur, directeur de l’Espace Khiasma ; Denis Salas, juriste et essayiste.

Sensible aux difficultés rencontrées par les personnes détenues pour préparer leur sortie, l'artiste a souhaité qu'une partie du prix de vente revienne à l'Îlot : pour chaque livre acheté, 1 euro est reversé à l'Îlot.

 

Devant le livre ouvert, lecture d'une vidéo grâce à l'application mobile dédiée

Pour vous procurer le livre en librairie :

L'oeil de Clairvaux. Marion Lachaise. Ed. Trans Photographic Press, novembre 2015
ISBN : 979-10-90371-32-3

Pour accéder à la réalité augmentée du livre :
Téléchargez gratuitement sur votre smartphone ou votre tablette l'application L'oeil de Clairvaux en vous rendant sur Apple Store ou Google Play.

 

Un nouveau projet a débuté avec des femmes détenues

Durant toute l'année 2017, l’artiste plasticienne mènera des ateliers d’arts plastiques (sculpture, vidéo, photographie) sur le thème de la représentation de soi auprès d’un groupe de femmes détenues. Ces femmes seront étroitement associées à la réalisation d’une série de portraits vidéo qui leur permettront aux femmes de se regarder autrement, pour mieux envisager l’avenir et leur sortie. Elles seront la matière première d’une exposition itinérante de photographies et d’un livre d’art animé associé à un site internet.

A l’issue de cette année de pratique artistique et d'échanges, les femmes ayant pris part au projet se verront remettre plusieurs exemplaires du livre, qui sera mis en vente, et seront invitées, dans la mesure du possible, à prendre part aux actions de promotion du livre auprès du grand public.

Tout au long du projet, l’artiste sera appuyée techniquement par l'Îlot qui pourra, en fonction de leur date de sortie et de leurs souhaits, accueillir certaines des femmes ayant pris part au projet pour les aider à prendre un nouveau départ.